Postures de lecteurs

Résumé : " Tout commence, dans l'acte de lire, avec le corps (...) Avant même qu'un texte puisse être reconnu et compris, du sens est déjà là, engagé par la position physique du lecteur, l'espace où il exerce, et les perceptions qui l'assaillent. " (PEREC, Esprit, janvier 1976, p. 10). Pour nombre de personnes enquêtées à la Bpi, le domicile reste le lieu privilégié de la lecture de loisir, ne serait-ce que parce que " chez moi, je peux m'allonger sur le lit, sur le canapé pour lire. " Le mobilier mis à la disposition des lecteurs dans la bibliothèque induirait, semble-t-il, des postures trop contraintes, plus propices à la lecture studieuse qu'à la lecture de détente. En se promenant dans la bibliothèque armée de son carnet de croquis, Edith Mercier a pu néanmoins observer différentes manières de s'approprier les lieux et dresser, à la manière de Georges Perec (PEREC, " Lire : esquisse socio-physiologique " in Esprit, janvier 1976. Republié in Penser / Classer Hachette), un début d'inventaire des diverses postures adoptées dans les espaces de lecture. Ses croquis montrent un rapport naturel qui s'instaure entre le corps et le livre, et non pas seulement entre l'oeil et la page. Ici, le corps illustre sa lecture, peut-être plus que dans l'intimité, car il peut être incité, dans un lieu public à s'affirmer, à signifier sa fonction ou son action.
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01024439
Contributeur : Muriel Amar <>
Soumis le : jeudi 14 août 2014 - 14:47:54
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:07:10
Document(s) archivé(s) le : lundi 24 novembre 2014 - 15:46:07

Identifiants

  • HAL Id : sic_01024439, version 1

Collections

Citation

Edith Mercier. Postures de lecteurs. 2011, pp.1-24. 〈sic_01024439〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

386

Téléchargements de fichiers

186