Le clair et l'obscur : perception et usages de la classification par le public de la Bpi

Résumé : Avant-propos : Les bibliothécaires produisent un système en produisant des outils, les catalogues ou fichiers qui permettent l'exploitation documentaire optimale du fonds mais dont la logique renvoie à la compréhension du système. Bien connaitre les outils, et bien les utiliser, suppose la connaissance du système, d'où la logique inattaquable d'un système tautologique qui requiert de l'usager un savoir spécifique. Dans le cas d'une bibliothèque en libre-accès, l'exploitation du fonds passe par le rayon, l'agencement spatial des documents sur les rayons est déterminé par l'utilisation d'une classification. Quel est alors le décalage entre l'usage virtuel de la bibliothèque (celui attendu des usagers et pour lequel les bibliothécaires produisent les outils) et l'usage réel de la bibliothèque, c'est-à-dire les pratiques d'accès au livre du public ?
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01055657
Contributeur : Muriel Amar <>
Soumis le : lundi 25 août 2014 - 11:38:34
Dernière modification le : vendredi 16 septembre 2016 - 15:16:06
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 19:29:43

Identifiants

  • HAL Id : sic_01055657, version 1

Collections

Citation

Anne Dujol. Le clair et l'obscur : perception et usages de la classification par le public de la Bpi. 1985, pp.1-6. 〈sic_01055657〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

153

Téléchargements de fichiers

183