« Atmospheric Chemistry and Physics », une revue scientifique idéale ? Étude d'une revue électronique du web 2.0

Résumé : Si les usages que les chercheurs font des archives ouvertes ont été relativement bien étudiés (Kling et McKim, 2000 ; Pignard, 2003 ; Gunnarsdottir, 2005), peu de recherches se sont intéressées aux dispositifs électroniques de publication mis en place par les revues électroniques, dans le but notamment d'être plus attractives que les serveurs de pré et post-publications (Mahé et al., 2000 ; Bohlin, 2004). De nombreuses revues électroniques en libre accès ont en effet mis en place des dispositifs participatifs s'appuyant sur les outils du web 2.0 pour sélectionner et évaluer les articles proposés. C'est le cas de la revue en libre accès Atmospheric Chemistry and Physics (ACP) qui a mis en place un système public d'évaluation en deux temps, à l'aide d'un forum de discussions associé à chaque article soumis. Ce dispositif interactif d'évaluation est présenté par les initiateurs de la revue mais aussi par les chercheurs, comme particulièrement novateur, voire révolutionnaire. Il pourrait constituer un outil permettant une approche plus démocratique de l'évaluation de la recherche. Mais qu'en est-il réellement ?
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00429974
Contributeur : Muriel Lefebvre <>
Soumis le : jeudi 5 novembre 2009 - 13:59:08
Dernière modification le : vendredi 15 janvier 2016 - 01:16:01
Document(s) archivé(s) le : jeudi 17 juin 2010 - 19:29:05

Identifiants

  • HAL Id : sic_00429974, version 1

Collections

Citation

Muriel Lefebvre. « Atmospheric Chemistry and Physics », une revue scientifique idéale ? Étude d'une revue électronique du web 2.0. Les Cahiers du numérique, Lavoisier, 2009, 5 (2), pp.35-52. <sic_00429974>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

238

Téléchargements du document

234