La stratégie américaine du contrôle continu De la « Noopolitik » (1999) à « Byting Back » (2007) : une création de concepts et de dispositifs de contrôle des populations

Résumé : Ce document de travail expose à travers l'analyse de deux rapports géostratégiques américains (1999 et 2007), emblématiques de cette dernière décennie, la montée en puissance, au coeur de la pensée stratégique des Etats-Unis, d'une conception sécuritaire étendue. Cette montée en puissance s'appuie sur une exploitation des nouveaux espaces-temps numériques, en vue de « performer» (shaping the world) le monde politico-stratégique à l'aune des intérêts de la puissance américaine. Elle vise également à étendre le concept de "société de contrôle" à l'ensemble de la société internationale.
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00292207
Contributeur : Jean-Max Noyer <>
Soumis le : lundi 30 juin 2008 - 16:24:42
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 14:38:22
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 juin 2011 - 12:14:10

Identifiants

  • HAL Id : sic_00292207, version 1

Collections

Citation

Jean-Max Noyer, Brigitte Juanals. La stratégie américaine du contrôle continu De la « Noopolitik » (1999) à « Byting Back » (2007) : une création de concepts et de dispositifs de contrôle des populations. 2008. <sic_00292207>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

508

Téléchargements du document

286