Grandeurs et misères du théâtre dans la cité

Résumé : Dans l'ombre, le silence des médias et le mépris de l'intelligentsia, le festival “Off” d'Avignon est devenu un espace culturel exceptionnel, par la diversité des spectacles et le nombre des spectateurs, mais surtout, parce qu'il s'y invente un théâtre différent, révélateur de profonds bouleversements qui agitent le champ de la culture. Le festival “Off” est devenu un espace public, ce moment suspendu de grâce, d'intelligence collective où une dynamique sociale se met en place qui transforme les rapports à la culture et où s'invente un théâtre différent qui articule une création foisonnante avec un public curieux, critique et passionné. Pour en éclairer la dynamique, Paul Rasse et une équipe de chercheurs universitaires ont mené durant trois ans une enquête auprès des troupes, du public et de la presse. Il montre en quoi le “Off”, loin de n'être que l'antichambre du “In”, est révélateur d'une dynamique que l'on retrouve ailleurs, et qui témoigner d'une aspiration du public à affirmer sa maturité, en initiant de nouveaux rapports à l'art et à la création.
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00141821
Contributeur : M.Diouma Diallo <>
Soumis le : lundi 16 avril 2007 - 12:09:24
Dernière modification le : lundi 20 avril 2015 - 09:57:28
Document(s) archivé(s) le : mercredi 7 avril 2010 - 03:20:04

Identifiants

  • HAL Id : sic_00141821, version 1

Collections

Citation

Paul Rasse. Grandeurs et misères du théâtre dans la cité. Le théâtre dans l'espace public. Avignon "off", 2003. <sic_00141821>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

197

Téléchargements du document

632