Gestion du connaissant et du connu dans la Théorie Transactionnelle de l'Action

Résumé : Dans cet article nous nous adopterons une épistémologie « pragmatiste » (Pierce 1978, Dewey 1938), qui inspire notre cadre théorique psycho-socio-économique en cours de développement pour une analyse transactionnelle de l'action. Après une présentation de ce cadre théorique, nous introduirons plusieurs catégories analytiques dont nous espérons qu'elles contribueront à surmonter les obstacles pointés par Amin et Cohendet : distinction entre le connaissant et le connu, variétés des formes de tacitivité résultant de la compilation, de la volatilité ou du confinement et diversité des stratégies de gestion des connaissances permettant d'y remédier : explicitation conscientisante , documentarisation, abstraction théorisante, standardisation déductive et conversion paradigmatique. Nous conclurons en exploitant cette analyse pour initier une discussion de la vision de la connaissance tacite chez Nonaka et Takeuchi (1997) qui nous semblent mettre trop l'accent à la fois sur la dimension individuelle et sur le caractère mental de cette dernière.


https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00095563
Contributeur : Manuel Zacklad <>
Soumis le : samedi 16 septembre 2006 - 08:09:04
Dernière modification le : samedi 16 septembre 2006 - 09:02:01
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 avril 2010 - 01:00:16

Identifiants

  • HAL Id : sic_00095563, version 1

Collections

Citation

Manuel Zacklad. Gestion du connaissant et du connu dans la Théorie Transactionnelle de l'Action. 2006. <sic_00095563>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

185

Téléchargements du document

217