Pastorales rétiviennes - ACL en SHS Access content directly
Journal Articles Cahiers de l'Association internationale des études françaises (CAIEF) Year : 2023

Pastorales rétiviennes

Abstract

La tradition pastorale suscite dans la seconde moitié du XVIIIe siècle un regain d'intérêt. C'est dans ce contexte que Rétif de La Bretonne, fils de laboureur bourguignon, choisit d'aborder dans son oeuvre l'écriture de la vie paysanne. Au sein d’un vaste corpus comprenant notamment Le Paysan perverti (1775), L’Ecole des pères (1776), La Malédiction paternelle (1780), « La femme de laboureur » (1783) et La Paysanne pervertie (1784), nous avons privilégié l’étude des deux œuvres dans lesquelles l’inspiration autobiographique est la plus clairement assumée : La Vie de mon père (1778 – 2e édition 1788) et Monsieur Nicolas (1797). Nous montrerons comment et pourquoi, grâce ces deux oeuvres, Rétif Rétif entreprend de renouveler l’inspiration pastorale en l’ouvrant à une représentation authentique de la vie des paysans français du XVIIIe siècle.
Fichier principal
Vignette du fichier
Françoise Le Borgne - Pastorales rétiviennes.pdf (223.73 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-04308295 , version 1 (27-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-04308295 , version 1

Cite

Françoise Le Borgne. Pastorales rétiviennes. Cahiers de l'Association internationale des études françaises (CAIEF), 2023, 75, pp.29-43. ⟨halshs-04308295⟩
13 View
2 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More