The Social media, regulators of collective emotions - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Hermès, La Revue - Cognition, communication, politique Year : 2015

The Social media, regulators of collective emotions

Les médias sociaux, régulateurs d’émotions collectives

(1) , (1) , (2)
1
2

Abstract

According to Durkheim, when people face an important emotional event, they feel the fundamental anthropological need (1) to communicate and live it together, and (2) to refer to a supra-ordinate collective consciousness. When extraordinary social and media events occur, we show that social media play the role of « virtual collective consciousness» by regulating major collective emotions. This would be directly involved in the co-construction of a new socially shared meaning. From an extraordinary socio-emotional phenomenon (the death of Michael Jackson), we describe five processes involved in regulating negative collective emotions. This regulation would proceed differently depending on the identity of people. It would take place more rapidly in people whose identity is more « groupal ». On the contrary, social media favor a negative emotional rumination in people whose identity is more individual
Selon Durkheim, pour gérer un phénomène émotionnel majeur, les sujets sociaux éprouvent le besoin anthropologique fondamental de communiquer, de vivre collectivement leurs émotions et de se référer à une conscience collective supra-ordonnée. Dans le cadre d'événements socio-médiatiques extraordinaires, nous montrons comment les médias sociaux contribuent à construire une « conscience collective virtuelle » en régulant des émotions collectives majeures. Celle-ci serait directement impliquée dans la co-construction d’un nouveau sens socialement partagé. A partir d’un phénomène socio-émotionnel hors du commun (le décès de Michael Jackson), nous détaillons cinq processus intervenant dans la régulation des émotions collectives négatives. Cette dernière se déroulerait différemment selon l'identité des personnes. Elle s'effectuerait de manière plus rapide chez les personnes dont l'identité est davantage « groupale ». À l'opposé, les médias sociaux favoriseraient une rumination émotionnelle néfaste chez les personnes dont l'identité est davantage individuelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
courbet et al. Hermès 2015 archivsic.pdf (326.01 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

sic_01194329 , version 1 (06-09-2015)

Identifiers

  • HAL Id : sic_01194329 , version 1

Cite

Didier Courbet, Marie-Pierre Fourquet-Courbet, Audrey Marchioli. Les médias sociaux, régulateurs d’émotions collectives. Hermès, La Revue - Cognition, communication, politique, 2015, 71, pp.291-297. ⟨sic_01194329⟩
256 View
399 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More