Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les médias sociaux, régulateurs d’émotions collectives

Résumé : Selon Durkheim, pour gérer un phénomène émotionnel majeur, les sujets sociaux éprouvent le besoin anthropologique fondamental de communiquer, de vivre collectivement leurs émotions et de se référer à une conscience collective supra-ordonnée. Dans le cadre d'événements socio-médiatiques extraordinaires, nous montrons comment les médias sociaux contribuent à construire une « conscience collective virtuelle » en régulant des émotions collectives majeures. Celle-ci serait directement impliquée dans la co-construction d’un nouveau sens socialement partagé. A partir d’un phénomène socio-émotionnel hors du commun (le décès de Michael Jackson), nous détaillons cinq processus intervenant dans la régulation des émotions collectives négatives. Cette dernière se déroulerait différemment selon l'identité des personnes. Elle s'effectuerait de manière plus rapide chez les personnes dont l'identité est davantage « groupale ». À l'opposé, les médias sociaux favoriseraient une rumination émotionnelle néfaste chez les personnes dont l'identité est davantage individuelle.
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01194329
Contributor : Didier Courbet <>
Submitted on : Sunday, September 6, 2015 - 7:38:45 AM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 3:38:04 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, December 7, 2015 - 10:09:56 AM

File

courbet et al. Hermès 2015 ar...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : sic_01194329, version 1

Citation

Didier Courbet, Marie-Pierre Fourquet-Courbet, Audrey Marchioli. Les médias sociaux, régulateurs d’émotions collectives. Hermès, La Revue- Cognition, communication, politique, CNRS-Editions, 2015, pp.291-297. ⟨sic_01194329⟩

Share

Metrics

Record views

1016

Files downloads

1101