Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Fiction interactive "métarécit" et unités intérgatives

Résumé : La caractéristique majeure de l'hyperfiction réside dans le fait qu'une partie de l'énonciation de l'histoire est déléguée au destinataire du récit. Dès lors, le spectateur face à son écran devient par moments, lorsqu'il est sollicité, une sorte d'acteur qui indique ses choix au déroulement du récit. Dans ces conditions, plusieurs questions se posent quant à la structuration du récit interactif. Comment maintenir une progression et des rythmes dramatiques dès lors qu'un spectateur en devient l'acteur pour en prendre ponctuellement le contrôle ? Comment l'interactivité peut-elle garantir la cohérence du récit qui émerge de cette forme de délégation énonciative ? L'auteur ne conservant plus la pleine maîtrise de la narration, qu'advient-il alors du récit ? Comment celui-ci est-il produit, comment se construit-il ? Pour tenter d'éclairer les mécanismes par lesquels l'hyperfiction résout ces difficultés, nous adopterons la définition structurale de Gérard Genette quand il distingue trois niveaux fictionnels : l'histoire ou les événements dénotés, qui s'apparentent au scénario, puis la narration ou la manière de raconter ces événements, de les mettre en scène, et enfin le récit qui résulte de la combinaison particulière faite par un auteur d'une succession de faits avec un mode narratif.
Complete list of metadatas

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00829167
Contributor : Pierre Barboza <>
Submitted on : Sunday, June 2, 2013 - 2:03:55 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:45:25 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 3, 2013 - 4:12:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00829167, version 1

Citation

Pierre Barboza. Fiction interactive "métarécit" et unités intérgatives. L'image actéee : scénarisations numériques, L'Harmattan, pp.99-121, 2006. ⟨sic_00829167⟩

Share

Metrics

Record views

1004

Files downloads

1704