Les stratégies d'influence sur Internet : validation expérimentale sur le lobby antinucléaire

Résumé : Les entreprises doivent apprendre à faire face à des flux informationnels croissants ce qui les conduit à de nouvelles approches du management de l'information. Au-delà de la veille dite passive, toute stratégie gagnante repose dorénavant sur la vision proactive de l'environnement informationnel qui lie étroitement l'information et l'action. Dans ce contexte, les stratégies d'influence présentent un intérêt particulier en tant qu'outils offensifs de l'intelligence informationnelle. De façon duale, il est tout aussi intéressant de décortiquer les mécanismes des stratégies d'influence afin de mieux pouvoir s'en prémunir. La stratégie d'influence peut être définie comme : " la combinaison d'un ensemble de modes d'actions, exercés de manière directe ou indirecte, ouverte ou couverte, vis-à-vis de personnes, de collectivités, d'organisations et/ou d'Etats, en vue d'acquérir un meilleur crédit, de prendre de l'ascendant et finalement d'orienter les décisions dans le sens souhaité ". Nous distinguons deux types d'actions d'influence : spontanée et rationnelle. ⇒ L'influence spontanée est une technique qui consiste à déclencher des comportements ou créer des jugements chez l'acteur influencé en exploitant certains raccourcis du cerveau. On trouve de nombreux exemples de ce type d'influence en marketing. Ce type d'action fournit des résultats immédiats via un processus d'influence qui n'est pas perçu par le sujet en tant que tel. ⇒ L'influence rationnelle, appelée aussi influence par l'information, est une stratégie qui a généralement pour objet d'amener l'acteur influencé à intégrer dans son processus de décision des informations qui sont déposées sur son chemin par l'acteur influenceur. Les procédés de ce type d'action d'influence sont multiples : argumentation, suggestion, déception, désinformation, contreinformation, stabilisation etc. Les stratégies d'influence sont le fait de nombreuses catégories d'acteurs et s'appliquent à ces mêmes catégories d'acteurs : institutions, entreprises, personnes etc. Ces stratégies sont souvent menées dans la discrétion et il est difficile de les mettre à jour. Dans cette validation expérimentale, nous avons choisi de nous intéresser aux stratégies d'influence conduites sur Internet par le lobby antinucléaire en France. En effet, des organismes et associations antinucléaires ont comme mission institutionnelle d'exercer une influence sur les populations, les gouvernants etc. Cette institutionnalisation de l'action d'influence devrait la rendre plus facilement traçable. Après avoir situé le phénomène de l'influence dans le processus de la prise de décision et présenté les principales formes des actions d'influence rencontrées dans la littérature, nous proposerons notre classification des types d'actions d'influence et illustrerons la stratégie d'influence du lobby antinucléaire en analysant ses différentes techniques utilisées.
Type de document :
Communication dans un congrès
Les systèmes d'information élaborée, ile rousse, May 2005, France. pp.1-17, 2005
Liste complète des métadonnées


https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00827238
Contributeur : Eric Boutin <>
Soumis le : mercredi 29 mai 2013 - 09:35:03
Dernière modification le : lundi 20 avril 2015 - 09:57:03
Document(s) archivé(s) le : mardi 3 septembre 2013 - 09:56:41

Identifiants

  • HAL Id : sic_00827238, version 1

Collections

Citation

Natacha Romma, Eric Boutin. Les stratégies d'influence sur Internet : validation expérimentale sur le lobby antinucléaire. Les systèmes d'information élaborée, ile rousse, May 2005, France. pp.1-17, 2005. <sic_00827238>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

823

Téléchargements du document

314