De l'importance stratégique des technologies intellectuelles et cognitives dans les sociétés technologiquement dominantes l'avenir des écritures dans la redéfinition des rapports de puissance et dans la transformation des espaces publics. Quelles économies politiques des savoirs ?

Résumé : À l'ère numérique, les technologies intellectuelles et cognitives opèrent au cœur des modes de production et de circulation des savoirs et des apprentissages. En affectant les capacités associationnistes et analogiques des intelligences, elles posent également la question technopolitique des écritures et des mémoires numériques hypertextuelles en réseau. Elles opèrent à tous les niveaux d'échelle et participent de la performation des mondes politico-stratégiques et de leurs différences.
Type de document :
Communication dans un congrès
colloque international Culture, communication et globalisation, Brazzaville-Kinshasa, Apr 2007, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo, France. pp.non communiqué, 2007
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00151272
Contributeur : Brigitte Juanals <>
Soumis le : dimanche 22 février 2009 - 01:34:38
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:45:29
Document(s) archivé(s) le : jeudi 23 septembre 2010 - 17:55:08

Identifiants

  • HAL Id : sic_00151272, version 3

Collections

Citation

Brigitte Juanals, Jean-Max Noyer. De l'importance stratégique des technologies intellectuelles et cognitives dans les sociétés technologiquement dominantes l'avenir des écritures dans la redéfinition des rapports de puissance et dans la transformation des espaces publics. Quelles économies politiques des savoirs ?. colloque international Culture, communication et globalisation, Brazzaville-Kinshasa, Apr 2007, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo, France. pp.non communiqué, 2007. <sic_00151272v3>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

198

Téléchargements du document

108