Les Technopoles entre utopie et non-lieu de la mondialisation : le cas de Sophia-Antipolis

Résumé : Cet article issu d'une recherche menée pendant l'année 2002-2003, vise à une réflexion critique concernant l'histoire, l'organisation et la communication de la technopole de Sophia-Antipolis, au regard du phénomène complexe dit de « glocalisation ». Nous montrons comment, à ses origines la technopole qui devait concourir à la fertilisation croisée, fonctionne comme une utopie, et comment elle aboutit finalement à n'être qu'un non-lieu privilégié de la mondialisation réservée aux élites vivant dans des clos sécurisés paradisiaques en marge du monde. La comparaison entre ce que la technopole était supposée être, au regard de ce qu'elle est réellement, permet de comprendre sa réussite, mais également les limites définies par son mode de construction.
Type de document :
Article dans une revue
Communication & Organisation (GREC/O), Presses Universitaires de Bordeaux, 2007


https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00150916
Contributeur : Paul Rasse <>
Soumis le : vendredi 1 juin 2007 - 03:00:22
Dernière modification le : lundi 20 avril 2015 - 09:56:56
Document(s) archivé(s) le : jeudi 8 avril 2010 - 18:38:16

Identifiants

  • HAL Id : sic_00150916, version 1

Collections

Citation

Paul Rasse, Jacques Araszkiewiez. Les Technopoles entre utopie et non-lieu de la mondialisation : le cas de Sophia-Antipolis. Communication & Organisation (GREC/O), Presses Universitaires de Bordeaux, 2007. <sic_00150916>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

231

Téléchargements du document

569