« L'INSTITUTION JUDICIAIRE, UN DISTIC ? APPROCHE SEMIOLOGIQUE »

Résumé : L'institution judiciaire apparaît, par le rôle du juge, dans une relation ternaire, comme médiat entre l'individu et la communauté, en tant que réalité inaccessible immédiatement mais saisissable « médiatement », elle « tient lieu de ». (Pierce, 1970). Cette prérogative de représentation confère au tiers, le juge, autorité et légitimité au regard d'une dogmatique réputée acceptée. Ce droit d'agir « à la place de » n'implique pas pour autant une tutelle, mais au contraire une indépendance : elle accomplit ce que la communauté ne peut accomplir elle-même. L'institution judiciaire porte alors à la fois le message d'une certaine communauté et son propre message, un message lié à la culture de la communauté et à l'organisation elle-même.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque Culture des organisations / 9-10 décembre 2005 Université de Nice Sophia Antipolis., Dec 2005, Nice, UNSA, 2005
Liste complète des métadonnées

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00078229
Contributeur : Arnaud Lucien <>
Soumis le : dimanche 4 juin 2006 - 19:32:06
Dernière modification le : lundi 20 avril 2015 - 09:57:11
Document(s) archivé(s) le : lundi 5 avril 2010 - 22:15:36

Identifiants

  • HAL Id : sic_00078229, version 1

Collections

Citation

Arnaud Lucien. « L'INSTITUTION JUDICIAIRE, UN DISTIC ? APPROCHE SEMIOLOGIQUE ». Colloque Culture des organisations / 9-10 décembre 2005 Université de Nice Sophia Antipolis., Dec 2005, Nice, UNSA, 2005. 〈sic_00078229〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

151

Téléchargements du document

589