Réseaux relationnels et éclectisme culturel

Résumé : L'éclectisme culturel peut être décrit comme la tendance à l'hybridation des espaces culturels individuels où se mêlent certaines formes de la « culture consacrée » avec des éléments issus d'expressions culturelles considérées comme moins légitimes. Nous explorons, dans cet article, quelques formes de l'éclectisme culturel dans leur rapport aux sociabilités et montrons, au travers de quelques exemples, la manière dont les légitimités et les processus de reconnaissance peuvent être produits et travaillés par le collectif, ainsi que la façon dont les pratiques culturelles se combinent et se distribuent (dans le dire et dans le faire) en fonction des différents cercles composant le réseau relationnel des individus. Nous faisons l'hypothèse que les sociabilités sont des facteurs actifs dans la composition des éclectismes culturels et que ceux-ci jouent également un rôle important dans la différentiation des fréquentations sociales. Notre intérêt porte ainsi sur l'architecture des pratiques relationnelles dans ce qu'elles ont de spécifiques pour chaque individu quand elles se trouvent en lien avec des contenus culturels hétérogènes.
Type de document :
Article dans une revue
Littératures, histoire des idées, images, sociétés du monde anglophone , Maison de la Recherche en Sciences Humaines, 2005
Liste complète des métadonnées


https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001620
Contributeur : Armelle Bergé <>
Soumis le : mercredi 30 novembre 2005 - 18:33:03
Dernière modification le : mercredi 30 novembre 2005 - 18:33:03
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 22:55:06

Identifiants

  • HAL Id : sic_00001620, version 1

Collections

Citation

Armelle Bergé, Fabien Granjon. Réseaux relationnels et éclectisme culturel. Littératures, histoire des idées, images, sociétés du monde anglophone , Maison de la Recherche en Sciences Humaines, 2005. <sic_00001620>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

251

Téléchargements du document

277