Performance écologique des bibliothèques

Résumé : COP21, la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques que la France a accueillie du 30 novembre au 11 décembre 2015, l'aura confirmé : oui, le développement durable est l'affaire de tous. Pas seulement des gouvernements, pas seulement des entreprises ni non plus des associations ou ONG. Non, le développement durable engage tout le monde, en tant que citoyen, en tant que membre d'une collectivité, ou tout simplement en tant qu'être humain. « Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. » Nous commençons à mieux appréhender les enjeux et changements à venir, souvent sans réellement comprendre ce que cela veut dire pour nous, pour nos enfants et les générations à venir. Nous savons que chaque citoyen de l'Union européenne émet en moyenne l'équivalent de 7,3 tonnes CO2 par an, nous sommes plus ou moins sensibilisés dans notre vie quotidienne aux bons gestes à adopter, et nous savons, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, qu'il ne faut pas gaspiller l'eau, qu'il faut éteindre la lumière en quittant une pièce, modifier nos habitudes alimentaires, opter pour des équipements économes en énergie, favoriser les transports en public et le vélo etc. Oui, mais les bibliothèques ? Pourquoi les bibliothèques ?
Type de document :
Article dans une revue
Lectures, 2016, pp.50-53
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-lille3.fr/hal-01586540
Contributeur : Joachim Schöpfel <>
Soumis le : mercredi 13 septembre 2017 - 01:17:37
Dernière modification le : mardi 19 septembre 2017 - 17:24:29

Fichier

Lectures Schopfel 2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01586540, version 1

Collections

Citation

Joachim Schöpfel. Performance écologique des bibliothèques. Lectures, 2016, pp.50-53. 〈hal-01586540〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

102

Téléchargements du document

32