Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Un buste parlant d’Épicure, un passage de Lucien (Alexandre le faux prophète, 26) : la philosophie au péril des religions

Résumé : Il est possible que les Épicuriens se soient donné le spectacle d'un portrait animé de leur maître et fondateur (Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague I.N. 607, étudié par F. Poulsen => APh 17, p. 389). Vivant dans la paix narcissique d'un dialogue avec l'image, ils n'auront vu là que le plaisir d'une illusion utile, alors que le serpent autophone qu'exhibe chez Lucien l'« Alexandre Pseudomantis » se présente au contraire comme le dieu en personne. Jouant sur l'espoir et la peur des fidèles, il incarne exactement l'épouvantail religieux que combattent les Épicuriens.
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02433854
Contributor : Renée Koch Piettre <>
Submitted on : Thursday, January 9, 2020 - 3:15:26 PM
Last modification on : Tuesday, April 14, 2020 - 12:07:31 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, April 11, 2020 - 1:56:14 PM

File

kernos-1371.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Citation

Renée Koch Piettre. Un buste parlant d’Épicure, un passage de Lucien (Alexandre le faux prophète, 26) : la philosophie au péril des religions. Kernos - Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique, Centre international d'étude de la religion grecque antique, 2002, ⟨10.4000/kernos.1371⟩. ⟨halshs-02433854⟩

Share

Metrics

Record views

154

Files downloads

409