Le réseau personnel de gestion des connaissances et la redéfinition du travail

Résumé : Nous souhaitons montrer que la démarche du PKM (personal knowledge management) constitue une nouvelle manière de considérer l'organisation des connaissances ainsi que la définition habituellement conférée au travail. Nous n'avons donc pas l'intention de conforter l'idée d'une mort imminente du Knowledge Management (KM) mais plutôt d'esquisser de nouvelles manières d'envisager son déploiement et son évolution. La gestion des connaissances ou Knowledge Management se rapporte aux méthodes et outils mis en place pour favoriser la conservation, le repérage et la diffusion d'informations, de savoirs et de savoir-faire au sein d'une organisation. L'objectif étant pour l'organisation de parvenir à obtenir un avantage économique via des transferts de connaissances optimisés. (Grant, 1996) Le PKM situe l'approche d'abord à l'échelon individuel (Pollard, 2008) comme élément moteur du partage des connaissances.
Type de document :
Article dans des revues
Terminal, 2012, pp.39-54


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00776845
Contributeur : Le Deuff Olivier <>
Soumis le : mercredi 16 janvier 2013 - 12:00:48
Dernière modification le : mercredi 16 janvier 2013 - 12:00:48

Identifiants

  • HAL Id : sic_00776845, version 1

Collections

Citation

Olivier Le Deuff. Le réseau personnel de gestion des connaissances et la redéfinition du travail. Terminal, 2012, pp.39-54. <sic_00776845>

Exporter

Partager