version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Liste des fichiers attachés à ce document : 
DOC
Riondet_SNSPA_texte_def.doc(53.5 KB)
PDF
Riondet_SNSPA_texte_def.pdf(251.5 KB)
sic_00619159, version 1
L'influence des représentations religieuses du monde sur l'innovation
Odile Riondet1
(2009)

Le débat sur les représentations religieuses du monde et l'innovation peut sembler réglé depuis longtemps. La science peut être comprise comme le contraire des représentations mythiques du monde, la religion comme naturellement opposée à l'innovation. Pourtant, ces positions sont, depuis quelques dizaines d'années, face à deux questions. La première est née de l'histoire : la Seconde Guerre mondiale n'a-t-elle pas mis en évidence le fossé entre la science et l'éthique, entre progrès scientifique et progrès humain ? La seconde est née de la mondialisation, de l'ouverture de l'espace : pourquoi les zones du monde influencées par les religions chrétiennes ont-elles connu un développement scientifique et technique plus systématique que celles influencées par l'islam ? Il ne s'agira pas ici de répondre définitivement à ces questions, mais de parcourir avec curiosité quelques textes qui abordent ces deux débats. Partant de B. Russel pour faire le point sur les relations entre les sciences expérimentales et la religion, nous montrerons comment les sciences humaines et la psychanalyse se sont emparées de la question, interrogeant la manière dont les religions influent sur la structuration intellectuelle des individus, leur relation à l'inconnu (J. Kristeva, B. Latour). Après avoir vu comment l'épistémologie actuelle raisonne la rationalité scientifique selon les continents (B. Saint-Sernin, A. Koyré), nous nous intéresserons plus particulièrement à la philosophie du monde musulman (R. Benzine) Dezbaterea despre reprezentării religioase despre lume şi inovaţia poate părea încheiată de multă vreme. Ştiinţa e înţelesă ca fiind contrariul reprezentării lumii mitice, religia ca opusă inovaţiei. Totuşi aceste afirmaţii sunt, de ceva vreme, confruntate cu două întrebari. Prima întrebare a aparut din istorie : doilea războiul mondial nu a indicat distanţa între ştiinţă şi etică, între progresul stiinţific şi progresul uman ? A două a aparut odată cu mondializarea (de deschidere a spaţiului) : de ce zonele lumii influenţate de religii iudeo-creştine au o dezvoltare stiinţific şi tehnic mai mare decât cele influenţate de islam ? Nu vom răspunde definitiv la aceste întrebari, dar vom parcurge câţeva texte care abordează aceste dezbateri. Vom plecă de la Bertrand Russell (ce sunt relatiile între ştiinţe experimentale şi religiile ?), vom arăta cum au tratat ştiinţele umaniste şi psihanaliza această problematică (cum influenţează religiile structurarea intelectuală a individelor, relaţia lor cu necunoscutul (J. Kristeva, B. Latour). În sfârşit vom explica cum epistemologia actuală gândeşte raţiunea ştiinţifică pe diferite continente (B. Saint-Sernin, A. Koyré), vom examina filozofia din lumea musulmană (R. Benzine).
1 :  ELICO - Equipe de recherche de Lyon en sciences de l'information et de la communication
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Organisation et communication
science – innovation – religion
science – innovation – religion

tous les articles de la base du CCSd...