Pour une gestion participative des connaissances

Abstract : Toute gestion des connaissances repose volontairement ou involontairement sur trois composantes : les structures organisationnelles, les communautés de pratique, et les dispositifs matériels. Ces trois composantes sont à la fois interdépendantes et résistantes les unes aux autres, c'est-à-dire qu'aucune d'elles ne peut se substituer à une autre. Dans la perspective d'améliorer la gestion des connaissances d'une organisation, ces relations invitent ainsi à s'intéresser aux dispositifs permettant de renforcer à la fois le contrôle organisationnel et l'autonomie des communautés. C'est ce que permettent de faire les Espaces documentaires Participatifs en facilitant l'accès au travail in vivo des différentes communautés de pratique. Ces relations permettent également de comprendre que la mise en place d'un tel dispositif implique de modifier légèrement les structures organisationnelles autant que les pratiques des communautés.
docType_s :
Conference papers
H2PTM'09. Rétrospective et perspective : 1989 - 2009, Sep 2009, France. Hermès Publication, pp.58-70


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00520212
Contributor : Martine Thomas <>
Submitted on : Wednesday, September 22, 2010 - 3:00:28 PM
Last modification on : Wednesday, September 22, 2010 - 3:00:28 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00520212, version 1

Collections

Citation

Thomas Martine. Pour une gestion participative des connaissances. H2PTM'09. Rétrospective et perspective : 1989 - 2009, Sep 2009, France. Hermès Publication, pp.58-70. <sic_00520212>

Export

Share