version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Wissenschaftsmanagement 15, 4 (2009) 36-41
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
16-Harnad-Carr.pdf(377.8 KB)
sic_00493057, version 1
Maximizing and Measuring Research Impact Through University and Research-Funder Open-Access Self-Archiving Mandates.
Stevan Harnad1, Les Carr2, Alma Swan3, Arthur Sale4, Hélène Bosc5
(2009)

Résumé : Aucune institution de recherche ne peut offrir à ses chercheurs tous les périodiques dont ils peuvent avoir besoin, si bien que tous les articles perdent de leur impact de recherche (usage et citations). Les articles qui sont mis en Libre Accès (LA) par auto-archivage sur le web, sont deux fois plus cités, mais seulement environ 15% des articles sont spontanément auto-archivés. Les seules institutions qui approchent 100% d'auto-archivage sont celles qui l'exigent. Les enquêtes montrent que 95% des auteurs sont d'accord pour obtempérer; l'expérience réelle des institutions avec un mandat l'a confirmé. Ce que les institutions et les organismes bailleurs de fond doivent exiger est que (1) immédiatement après l'acceptation de la publication (2) le dernier écrit de l'auteur soit (3) déposé dans l'archive institutionnelle. Seul le dépôt doit être exigé; la mise en place des privilèges d'accès au texte intégral soit en LA, soit en accès clos (AC), peut être laissée aux auteurs. Pour les articles qui ont été publiés dans les 62% de périodiques qui ont déjà donné leur aval à l'auto-archivage, l'accès en LA peut être immédiatement donné; pour les 38% soumis à l'embargo, tous les utilisateurs potentiels peuvent avoir un presque-LA presque-immédiat aux documents en AC en utilisant le bouton semi-automatisé "email eprint request" de l'archive institutionnelle. Summary: No research institution can afford all the journals its researcers may need, so all articles are losing research impact (usage and citations). Articles that are made “Open Access,” (OA) by self-archiving them on the web are cited twice as much, but only about 15% of articles are being spontaneously self-archived. The only institutions approaching 100% self-archiving are those that mandate it. Surveys show that 95% of authors will comply with a self-archiving mandate; the actual experience of institutions with mandates has confirmed this. What institutions and funders need to mandate is that (1) immediately upon acceptance for publication (2) the author's final draft must be (3) deposited into the Institutional Repository (IR). Only the depositing needs to be mandated; setting access privileges to the full-text as either OA or CA (Closed Access) can be left up to the author. For articles published in the 62% of journals that have already endorsed self-archiving, access can be set as OA immediately; for the embargoed 38%, all would-be users can have almost-immediate almost-OA to the deposited CA document by using the IR's semi-automatised “email eprint request” button.
1 :  Canada Research Chair in Cognitive Sciences
2 :  Department of Electronics and Computer Science
3 :  ECS Department - University of Southampton
4 :  Department of Computer Science, University of Tasmania
5 :  Retraitée
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Communication et information scientifique
libre accès – auto-archivage – mandat – politique – obligation – archive ouverte – impact de la recherche
open access – mandate – policy – self-archiving – institutional repository – research impact

tous les articles de la base du CCSd...