version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Dans " Interagir et transmettre, informer et communiquer : quelles valeurs, quelle valorisation ? " - Actes du colloque international des sciences de l'information et de la communication " Interagir et transmettre, informer et communiquer : quelles valeurs, quelle valorisation ? ", Tunisie (2008)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
article-Tunis-Casemajor-Gellerau.pdf(89.1 KB)
sic_00426294, version 1
Dispositifs de transmission et valorisation du patrimoine : l'exemple de la photographie comme médiation et objet de médiation
Nathalie Casemajor Loustau1, Michèle Gellereau1
(2008)

Cette communication saisit la question de la valorisation du patrimoine culturel à partir de l'exemple du médium photographique, à la fois comme dispositif de médiation et comme objet de la médiation. Nous proposons d'explorer comment les pratiques de médiation du patrimoine font s'articuler des processus de valorisation et de patrimonialisation et comment elles mobilisent et reconfigurent des représentations identitaires. Le médium photographique est un objet riche et complexe : technique de diffusion, support de diffusion, objet patrimonial, la photographie offre de multiples points d'entrée dans l'analyse des médiations du patrimoine. Les deux exemples que nous présentons s'inscrivent dans un contexte de mutations : mutations politiques et territoriales (à l'occasion desquelles sont mobilisés des corpus patrimoniaux) et mutation des outils de la valorisation (avec en particulier le développement d'Internet). Nous montrerons comment, dans ces nouveaux contextes, les stratégies de mise en valeur du patrimoine soulèvent des enjeux politiques, culturels et sociaux. Les outils numériques et le réseau Internet ont profondément modifié les conditions de mise en valeur du patrimoine photographique. Ce nouveau contexte de valorisation a également un impact sur le statut patrimonial des objets. La numérisation des fonds contribue à relancer un cycle de patrimonialisation, en redécouvrant la valeur de certains objets, en produisant de nouvelles connaissances sur les fonds et en améliorant leurs conditions de conservation. La diffusion des objets photographiques à l'échelle mondiale accentue leur monumentalité et donne lieu à une nouvelle production de mémoire patrimoniale. L'exposition virtuelle « Construction Europe », mise en ligne en 2002 sur le site du projet SEPIA (Safeguarding European Photographic Images for Access), est un exemple intéressant de mobilisation du patrimoine photographique comme vecteur de références identitaires communes. Dans les discours d'accompagnement de cette exposition, on peut repérer comment se croisent des représentations de la technique (comme outil de démocratisation et de modernisation) et des références identitaires (la construction européenne comme espace économique, politique et culturel commun). This paper is based on the idea that the value of cultural heritage is not intrinsic to the objects, but constructed in a social and historical process (Riegl, Poulot, Davallon). From this premise, we show how communication devices participate in building the value of cultural heritage. We take the example of photography first as a tool of mediation (technical reproduction, documentation of cultural objects such as historic monuments and architecture) and second as a set of objects that were “heritagized” (historic photographic collections that were themselves acknowledged as visual monuments). These two aspects of photography are analyzed through the concept of mediation, which allows us to examine the construction of meaning and symbolic value in communication practices. Two aspects of mediation are considered here : the material aspect (the material effects of photography as a visual and technical dispositive) and the interpretative aspect (the way cultural objects are entangled in nets of symbolic systems, social discourse and political stakes). Michèle Gellereau develops the example of the european project “Septentrion” to show how photography can be a tool for building narratives that give sense to a common urban territory. Then Nathalie Casemajor examines the virtual exhibition “Constructing Europe” to underline how photographic heritage is represented through the lens of a common European identity. Both examples show how the emergence of new political discourses on shared identity can impact the transmission of cultural heritage as a social and symbolic practice.
1 :  GERIICO - Groupe d'Etudes et de Recherche Interdisciplinaire en Information et Communication
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Hypertextes, hypermédia

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Muséologie
médiation – patrimoine – photographie – mutation – territoire – identité

tous les articles de la base du CCSd...