Chercheurs 2.0 ?

Résumé : Des échanges épistolaires à la diffusion en ligne globalisée, le chercheur, au-delà de communiquer ses résultats a toujours dû mettre en avant sa personne pour continuer ses recherches. Il semble que le chercheur doive désormais veiller davantage à sa marque de fabrique que constitue sa signature, ce qui l'entraîne dans des stratégies d'intelligence personnelle au sens d'intelligence économique ou territoriale. En effet, ce dernier travaille davantage en réseau au point que désormais nous pouvons parler de science réticulaire qui opère en liaison. Faut-il pour autant parler de « chercheur 2.0 » ?


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00396278
Contributeur : Gabriel Gallezot <>
Soumis le : mercredi 17 juin 2009 - 14:12:49
Dernière modification le : jeudi 25 juin 2015 - 01:08:35

Identifiants

  • HAL Id : sic_00396278, version 1

Collections

Citation

Gabriel Gallezot, Olivier Le Deuff. Chercheurs 2.0 ?. Les Cahiers du numérique, Lavoisier, 2009, 5 (2), pp.15-32. <sic_00396278>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

992

Téléchargements du document

660