version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Les Cahiers du numérique 5, 2 (2009) 15-32
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Chercheur2.0-Gallezot_LeDeuff-2009.pdf(277.2 KB)
DOC
Chercheur2.0-Gallezot_LeDeuff-2009.doc(994 KB)
sic_00396278, version 1
Chercheurs 2.0 ?
Gabriel Gallezot1, 2, Olivier Le Deuff3
(15/06/2009)

Des échanges épistolaires à la diffusion en ligne globalisée, le chercheur, au-delà de communiquer ses résultats a toujours dû mettre en avant sa personne pour continuer ses recherches. Il semble que le chercheur doive désormais veiller davantage à sa marque de fabrique que constitue sa signature, ce qui l'entraîne dans des stratégies d'intelligence personnelle au sens d'intelligence économique ou territoriale. En effet, ce dernier travaille davantage en réseau au point que désormais nous pouvons parler de science réticulaire qui opère en liaison. Faut-il pour autant parler de « chercheur 2.0 » ? 2.0 scientists ?
1 :  I3M - Information, Milieux, Médias, Médiations
2 :  Urfist - Unité Régionale de Formation à l'information scientifique et technique
3 :  ERELLIF - Equipe de Recherches sur la diversité Linguistique et Littéraire du Monde Francophone. UHB
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Communication et information scientifique

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Gestion des connaissances
chercheurs – communication scientifique – e-science – web2.0
scientists – scientific communication – e-science – web2.0

tous les articles de la base du CCSd...