version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Classement_des_publications-v13.pdf(1.5 MB)
sic_00344102, version 1
Caractérisation et quantification de l'activité Individuelle des chercheurs shs du cnrs. Préparation a l'évaluation.
Michèle Dassa1, Isabelle Sidéra2
(04/07/2008)

Les sciences humaines et sociales sont souvent attaquées sur l'opacité de leurs objets d'étude, de leurs pratiques et de leurs résultats. En réalité, elles pâtissent seulement d'une insuffisance de visibilité, due à l'absence d'outil performant de mesure et de caractérisation. Ainsi, la base de données commerciale Web of Sciences (WOS), référent bibliométrique en science de la matière et de la vie, est notoirement inadaptée pour les sciences humaines et sociales du fait de sa couverture bibliographique très limitée. La mise au point d'un outil opérationnel et normalisé de caractérisation et de quantification des activités des chercheurs SHS s'impose donc comme une transparence nécessaire et une réponse indispensable aux critiques. Elle relève aussi de la responsabilité du CNRS. C'est pourquoi le conseil scientifique de département SHS et le département SHS du CNRS ont pris en charge ce travail, qui devra déboucher sur un observatoire des pratiques de recherche. Descriptif du projet Le projet concerne l'ensemble des sciences humaines et sociales du CNRS qui, pour être étudié, nécessite une base de données. Or un outil de ce type existe déjà. C'est la fiche CRAC « Compte rendu annuel d'activité des chercheurs du CNRS » (déclaration des activités des chercheurs). Nous nous en sommes saisie et, afin qu'elle soit apte à constituer un outil pertinent d'analyse des SHS, en avons entièrement révisé le contenu. Contrairement aux usages actuels de la bibliométrie, c'est toute l'activité des chercheurs qui est considérée, avec l'idée de systématiser les informations recueillies à un niveau collectif. Outils employés, compétences et profils des chercheurs sont également intégrés. Le travail a consisté à : 1 - Redéfinir les rubriques de la fiche existante et en ajouter (par exemple, compétences individuelles, activités éditoriales, production de données - terrain, enquêtes, dépouillement d'archives -, productions multimédias). 2 - Elaborer une typologie nouvelle et normée des activités des chercheurs pour chaque rubrique (publications, activités de transfert et valorisation, responsabilités collectives, etc.). 3 - Standardiser et contrôler la saisie des données afin qu'elles soient exploitables (listes d'autorité et contrôle des correspondances des informations descriptives et quantitatives). 4 – Favoriser l'ergonomie et la rapidité de saisie des informations (cases à cocher, listes fermées de mots clés). Les principes fondateurs du nouvel outil sont : simplicité, clarté, représentativité, comparabilité des informations, allègement de la tâche de saisie des chercheurs et amélioration de la lisibilité du document-support d'évaluation. Le degré de finesse des descripteurs est un problème central de ce travail. Nous avons privilégié un niveau de critères médian, ni trop général ni trop fin, afin d'extraire des informations significatives qui permettent à leur tour d'élaborer des indicateurs généraux comme spécifiques. Repenser les supports d'évaluation et alléger les tâches Trois mesures ont été pensées pour alléger le coût et l'énergie investis dans l'évaluation. 1) La nouvelle fiche pourrait devenir le document de référence unique pour toutes les disciplines SHS. 2) Elle pourrait aussi bien servir de support d'évaluation individuelle que collective. Insistons sur son caractère de comparabilité, qui permet de faire des évaluations bien plus pertinentes. 3) La mesure d'un an d'activités n'est pas adaptée au temps de la recherche. Aussi, la nouvelle fiche pourrait-elle être remplie tous les deux ans et remplacer le rapport d'activité rédigé à deux ans. De même, pour le rapport à 4 ans, la nouvelle fiche pourrait être complétée par une bibliographie complète et un programme de recherche. Quant au CRAC, sous sa forme actuelle, nous proposons de le supprimer. Un observatoire des pratiques de recherche des SHS au CNRS L'ambition est de constituer une véritable base de connaissance des pratiques de recherche et de travail des chercheurs en SHS au CNRS, qui puisse servir d'outil de référence et d'évaluation. Ainsi, l'interrogation de la base permettra-t-elle de : 1) Fournir, en temps réel, des études normalisées qui donnent un panorama régulier des activités des chercheurs. Par exemple : - Une analyse des publications (nombre d'articles, nombre d'ouvrages, nature des revues, pays d'éditions, langue de publication, supports de publication). - Une analyse des collaborations (institutions, nature, nombre) et des pratiques et des activités par champ disciplinaire. - Une analyse des activités de valorisation, du nombre de chercheurs qui dirigent une revue internationale ou nationale. 2) Fournir des indicateurs à la demande pour les directions scientifiques, les conseils scientifiques ou stratégiques, le comité national ou la direction générale. 3) Définir des objets d'études comme par exemple, les expertises et les spécialités des chercheurs SHS, la notion de pluridisciplinarité, sa mise en oeuvre et ses modalités pratiques (avec quel organisme ou université, quelle discipline avec quelle(s) autre(s), quel type d'outil utilisé, quels programmes). 4) Fournir des études à la demande sur une question précise qui intéressent les décideurs pour la prospective. 5) Effectuer une veille des pratiques d'évaluation internationale. Pour fonctionner, l'observatoire devra comporter un minimum de deux personnes ayant une connaissance solide de l'organisation et des pratiques de la recherche en SHS. Au service du nouvel institut et de ses instances scientifiques, il devra préserver sa neutralité et être autonome. Le document complet est consultable sur le web à l'adresse suivante : http://www.cnrs.fr/shs/recherche/evaluation-production-scientifique/fichiers/Classement_des_publications.pdf
1 :  InSHS - CNRS - Institut des Sciences Humaines et Sociales - CNRS
2 :  PT - Préhistoire et Technologie
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Bibliométrie, scientométrie

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Gestion des connaissances
CNRS Évaluation Sciences Humaines et Sociales Chercheurs Activité de recherche Activité de transfert et de valorisation Compétence Observatoire

tous les articles de la base du CCSd...