version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Liste des fichiers attachés à ce document : 
DOC
Creation_litteraire_en_ligne-_EUTIC_07.doc(78.5 KB)
PDF
Creation_litteraire_en_ligne-_EUTIC_07.pdf(157 KB)
HTML
index.html(56.1 KB)
sic_00336155, version 1
CREATION LITTERAIRE EN LIGNE : STRATEGIES AUCTORIALES ET MODELES EDITORIAUX
Oriane Deseilligny1, Evelyne Broudoux2, 3, Serge Bouchardon4
(02/11/2008)

Les pratiques diversifiées de publication et d'autopublication en ligne intéressent les acteurs traditionnels des « industries culturelles » qui commencent à en mesurer les enjeux. Les usagers du web se sont lancés dans la communication et la publication sur le web en créant d'abord des sites personnels puis en ouvrant des blogs, en communiquant sur des forums ou encore en s'inscrivant sur des espaces délivrant des services en ligne (partages de ressources : photos, vidéos, etc.). Issu de ces pratiques individuelles ou collectives, loin des grandes maisons d'édition, un espace littéraire constitué d'auteurs, de critiques, de revues électroniques, de forums de discussion a progressivement émergé sur le web. Bien qu'il soit en construction permanente et fondamentalement mobile, cet espace peut notamment être appréhendé par ses frontières géographiques, à travers des cartes provisoires qui en restituent les noeuds, la densité des échanges et les principaux acteurs du domaine. De leur côté, des auteurs ont expérimenté l'écriture numérique (hypertextuelle, programmée, générative, etc.) et ont développé des pratiques originales d'édition-publication en ligne. Au gré de ces expérimentations et de différents projets collectifs de réflexion sur le champ littéraire, ses formes et ses acteurs en ligne, le concept de « revue littéraire » s'est peu à peu transformé. Une des manifestations les plus visibles étant que ses lecteurs participent activement à l'élaboration du contenu critique et littéraire. Pour mettre en perspective cette évolution et décrire finement les modalités de ces mutations, nous nous appuyons sur une analyse contrastive de deux dispositifs réalisée dans le cadre d'une étude . Pour être différents, ils sont néanmoins représentatifs de l'utilisation du support numérique et informatique dans les pratiques d'écriture littéraire. Ces agencements dépassent le cadre traditionnel d'une revue puisqu'ils conjuguent outils de communication et de publication et expérimentent toutes les phases de création-production-diffusion-critique des textes.
1 :  CRIS - Centre de recherche sur l'information spécialisée
2 :  CHCSC - Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines
3 :  Laboratoire Paragraphe
4 :  COSTECH EA 2223 - Connaissance et Organisation des systèmes techniques
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Economie, industries culturelles

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Edition électronique

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Autres
revue électronique – autopublication – chaîne éditoriale – dispositif – auteur

tous les articles de la base du CCSd...