La démocratie participative au service du projet d'Union Méditerranéenne

Abstract : Le projet d'Union méditerranéenne lancé par le Président de la République française est clairement situé pour le moment dans une perspective stratégique et politique. Son annonce vient « d'en haut ». Cette démarche en fixe d'emblée les ambitions et les limites. La réflexion fondée sur le paradigme de l'intelligence territoriale peut servir à l'examiner sous un autre angle et contribuer à son succès. En effet, l'un des freins à la réussite de ce projet serait l'hostilité ou même l'indifférence des populations concernées. L'échec du processus de Barcelone est là pour en témoigner. Refaire la même chose 10 ans plus tard conduirait sans doute au même résultat. Le projet d'Union méditerranéenne est pour le moment une utopie. La démocratie participative à l'échelle d'une union de territoires doit s'affranchir des schémas classiques de confrontations territoriales pour s'insérer dans le mouvement de la Mondialité. Dans l'Europe actuelle, la notion de nation est en train d'évoluer et les régions prennent une place de plus en plus notable. Sur la planète Terre, les grandes régions sont celles du Nord par rapport à celles du Sud. Les mécanismes de la démocratie participative mettent alors en œuvre non seulement des formes de collaboration mais aussi des principes de raisonnement que nous plaçons sous le signe de l'Intelligence territoriale.
docType_s :
Conference papers
Réseau méditerranéen des centres de formation multimédia (Rmcfm), Sep 2007, Portugal. pp.1-15, 2008


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00260341
Contributor : Dumas Philippe <>
Submitted on : Monday, March 3, 2008 - 11:00:40 PM
Last modification on : Monday, March 3, 2008 - 11:00:40 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00260341, version 1

Citation

Philippe Dumas. La démocratie participative au service du projet d'Union Méditerranéenne. Réseau méditerranéen des centres de formation multimédia (Rmcfm), Sep 2007, Portugal. pp.1-15, 2008. <sic_00260341>

Export

Share