version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
sic_00001397.pdf(215.6 KB)
sic_00001397, version 1
Quelle(s) problématique(s) de la trace ?
Alexandre SERRES
(13/12/2002)

Texte d'une communication prononcée lors d'un séminaire du CERCOR (actuellement CERSIC, équipe de recherche en SIC à l'Université de Rennes 2), le 13 décembre 2002, sur « La question des traces et des corpus dans les recherches en Sciences de l'Information et de la Communication ». A partir du rappel des différentes acceptions du terme, de son étymologie et de l'histoire de ses significations, cette communication cherche à cerner la richesse et la complexité d'une notion, à l'apparence faussement simple. L'approche lexicale permet de faire émerger au moins quatre grandes significations de la trace, donnant lieu à autant de perspectives de réflexion, développées chacune par un ou plusieurs penseurs : - la trace comme empreinte, comme marque psychique, avec notamment la problématique de la mémoire et de l'imagination exposée par Paul Ricœur, dans La mémoire, l'histoire, l'oubli ; - la trace comme indice, comme « petite quantité », détail avec le « paradigme indiciaire » proposé par Carlo Ginzburg ; - la trace comme mémoire, avec la question du document comme trace du passé, la connaissance par traces en histoire chez Ricœur, Paul Veyne ou Marc Bloch ; - la trace comme ligne, écriture et la problématique de la trace écrite, notamment chez Derrida, mais aussi la question actuelle du suivi des traces, de la « traçabilité » des acteurs dans la sociologie de la traduction. Ni typologie, ni projet d'inventaire exhaustif des problématiques de la trace, cette communication se veut une sorte de notes de lectures croisées autour d'une question complexe, pour laquelle Paul Ricoeur a constitué une source irremplaçable de réflexion. Sans les opposer, il s'agit plutôt de situer des réflexions et des approches différentes, parfois proches (Ricœur et Ginzburg par exemple), parfois éloignées (Ricœur et Latour) et surtout de montrer la diversité et la profondeur des questions posées par cette notion protéiforme.
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Théories information/communication

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Documentation
Trace – Epistémologie – Document – Indice – Corpus – Méthodologie de recherche en SIC

tous les articles de la base du CCSd...