Mouvement altermondialiste et militanisme informationnel

Abstract : Si la lecture critique des médias dominants (que d'aucuns pensent faire évoluer à terme vers un « réformisme ordonné et éthique » des moyens de communication) se présente comme un combat où le mouvement altermondialiste se doit d'être actif, la stratégie de résistance aux diktats des idéologies dominantes passe également par l'appropriation des plus récentes technologies de l'information et de la communication et la création de médias alternatifs défendant des valeurs autres que celles du marché, permettant aux mouvements sociaux d'accéder à une certaine émancipation médiatique. Les initiatives allant dans ce sens se sont multipliées ces dernières années, révélant l'émergence de dispositifs sociotechniques portés par un militantisme informationnel dont l'existence même tient à la mise en accusation des constructions journalistiques et à la production de représentations autonomes du mouvement. L'on peut sans doute avancer l'idée de l'édification d'un répertoire médiatique transnational propre au mouvement altermondialiste, un espace public médiatique multiforme, fait de communautés d'action et d'espaces de représentation variés, et au sein duquel les dimensions à la fois locale, nationale et internationale s'interpénètrent de façon forte. Sans avoir les moyens d'avancer que de tels espaces publics (tels qu'ils se donnent à voir au travers du cas d'Attac-info ou d'autres initiatives) contribuent effectivement à la mobilisation de l'action, on peut sans doute plus aisément penser que leur existence permet au moins d'assurer une meilleure représentation des intérêts des luttes altermondialistes et de contribuer à la construction symbolique des identités d'un mouvement en pleine croissance, au-delà des cercles militants qui travaillent directement à son édification. Lors de travaux antérieurs, nous défendions l'idée que, globalement, ces « nouveaux » espaces publics étaient le lieu d'une reconstruction de certaines figures de la critique sociale et politique et qu'ils étaient porteurs de discours démentant l'idée d'une dépolitisation et d'une orientation vers le témoignage compassionnel des formes d'expression publiques. Bien que les dernières recherches que nous avons menées (en particulier le cas d'Attac-info) ne contredisent pas le caractère plus affirmé des répertoires de la parole publique, l'attention que nous avons ici portée au fonctionnement effectif de l'un de ces espaces informationnels, nous amène toutefois à préciser que la radicalisation relative des espaces de représentation, n'atteste en aucun cas de manière automatique d'un affermissement idéologique des communautés d'action qui les portent.
docType_s :
Preprints, Working Papers, ...
2003


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001336
Contributor : Granjon Fabien <>
Submitted on : Thursday, February 10, 2005 - 7:00:37 PM
Last modification on : Thursday, February 10, 2005 - 7:00:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00001336, version 1

Collections

SHS

Citation

Fabien Granjon, Dominique Cardon. Mouvement altermondialiste et militanisme informationnel. 2003. <sic_00001336>

Export

Share