De quelques éléments programmatiques pour une sociologie critique des usages sociaux des TIC

Fabien Granjon
Résumé : Si l'on peut se réjouir du fait que la théorie critique n'a eu de cesse de se préoccuper de la « question technique » (Adorno, Horkheimer, 1983 ; Marcuse, 1968 ; Habermas, 1984 ; Feenberg, 2004), les thèses développées par les représentants de l'école de Francfort et leurs continuateurs, ont cependant été, le plus souvent, cadrées par des approches de types dualiste et essentialiste. Peu enclines à saisir la dialectique de la technique et de la société autrement que sous les auspices d'une philosophie sociale déterministe assez peu attentive à la variété effective des usages sociaux de la technique, elles ont par exemple insisté sur le caractère idéologique de celle-ci (la technique comme idéologie matérialisée) mais ne se sont guère intéressées à sa profondeur sociologique. À l'inverse, s'est construite en France, à partir des années 80, une sociologie des usages sociaux de la technique (tout particulièrement des Technologies de l'Information et de la Communication) qui s'est appliquée à saisir la variété des processus d'appropriation sociale des TIC, mais s'est en revanche toujours tenue éloignée de toute perspective critique. Nous voudrions, ici, montrer l'intérêt qu'il y aurait à ce que ces deux approches de la technique se fécondent mutuellement pour déboucher sur une nouvelle heuristique dessinant les contours d'une sociologie critique des usages sociaux des TIC.


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001156
Contributor : Fabien Granjon <>
Submitted on : Thursday, December 2, 2004 - 6:00:46 PM
Last modification on : Thursday, December 2, 2004 - 6:00:46 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00001156, version 1

Collections

SHS

Citation

Fabien Granjon. De quelques éléments programmatiques pour une sociologie critique des usages sociaux des TIC. May 2004. <sic_00001156>

Export

Share

Metrics

Consultation de
la notice

117

Téléchargement du document

8