version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
X° Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28 juin - 3 juillet 2003, (2003)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
DOC
sic_00000631.doc(42.5 KB)
PDF
sic_00000631.pdf(124.1 KB)
HTML
index.html(25.9 KB)
sic_00000772, version 1
Perspectives roumaines sur la société de l'information
Nicoleta CRISTEA
(10/10/2003)

PERSPECTIVES ROUMAINES SUR L'AVENIR DE LA SOCIÉTÉ DE L'INFORMATION La société de l'information est structurée comme une société du savoir. Pour le monde contemporain, le problème des décalages de développement est devenu un problème global, qui impose des réponses globales. Pour la Roumanie, la société de l'information est une chance unique pour réduire dans un court délai historique les grands décalages de développement qui la séparent des pays industrialisés. A cet effet, la Société de l'information doit être un accélérateur des processus de développement durable au niveau mondial et un instrument de la bonne gouvernance. La dimension sociale est un élément déterminant de la société de l'information, qui implique l'existence de certains services publics d'éducation performants, accessibles et un large milieu de recrutement des élites politiques, économiques et culturelles. En même temps, on définit de nouveaux modèles d'interaction entre les principaux acteurs institutionnels : le gouvernement, le parlement, les ministères, les services publics, les entreprises privées, la société civile, les médias. Dans les décennies à venir, l'Internet et les technologies associées transformeront profondément la réalité, tant dans la sphère des relations interhumaines, que dans celle économique et politique, en créant ainsi les prémisses de l'évolution de la démocratie représentative vers la démocratie directe. Les gouvernements jouent un rôle important et ils sont des partenaires naturels tant pour le secteur industriel-financier, que pour les services publics et la vie culturelle. Des concepts-clé tels « e-gouvenement », « e-enseignement », « e-administration » ou « e-inclusion » répondent aux besoins de la société moderne, à l'impératif de la bonne gouvernance, de la croissance de la qualité de la vie, du maintien de la diversité culturelle et de la pluralité linguistique, de l'affirmation de la créativité des individus, du respect du principe de l'égalité des chances. Compte tenu de ces réalités, on se propose une analyse de la perspective des Sciences de l'Information et de la Communication sur la « Stratégie nationale pour promouvoir la Nouvelle économie et la Société de l'Information », récemment élaborée et approuvée par le Gouvernement de Roumanie après d'amples consultations avec ceux intéressés et suite à un débat public approfondi.
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Organisation et communication
société de l'information

tous les articles de la base du CCSd...