La religiosité à l'époque des médias - le cas de jeunes chrétiens croyants de la Roumanie post-communiste –

Abstract : La société de l'information suggère des changements certainement économiques, politiques, sociaux, donc autant culturels et anthropologiques. L'expansion désormais mondiale des differentes techniques de communication en masse a comme résultante, de facon toujours plus évidente, des mutations inhérentes et en quelque sorte communes à toutes les sociétés et cultures (le fameux „village global” selon McLuhan), et, par conséquent (indirectement et à long terme) de la personne meme. Il reste a voir pas seulement en quels sens précis, mais aussi en quelle mesure effective les mass-média ont un impact à ce niveau culturel et anthropologique. Sans aucune prétention de offrir quelque réponse exhaustive à telles questions, on se limite a considérer la question de la possible relation entre mass-média et religion, et plus profondement entre mass-média et religiosité . Car, notre recherche – effectuée sur un echantillon representatif de la population jeune particulièrement croyante (donc manifestant un niveau de religiosité significatif) et appartenante aux differentes confessions chretiennes existantes en Roumanie – a relevé que, en Roumanie parmi les agents effectifs de socialisation religieuse, il y a aussi les moyens de communication en masse. Par cet étude donc ce que nous nous proposons d'offrir aux lecteurs c'est: premièrement, une analyse de l'impact que, dans la Roumanie post-communiste, l'utilisation des technologies de communication en masse a pu effectivement avoir sur la personnalité sociale de certains individus et plus précisément sous l'aspect des valeurs partagées par ceux-ci notamment attitudes et comportements religieux; et, deuxièmement, une analyse de la religiosité-meme des personnes ayant subi une conversion religieuse (au christianisme en ce cas) par l'intermediaire des médias (en analysant les dimensions fondamentales de leur religiosité) notamment journaux – radio – télevision. Du point de vue de la sociologie des médias notre discours est donc relatif plutot aux fonctions socio-culturelles effectives des médias; en tant que du point de vue de la sociologie des religions il s'agit de voir le “profile” typique (si il en est le cas) de la religiosité de jeunes croyants dans la conversion religieuse desquels un role important l'ont eu les médias (par rapport au type de religiosité de personnes dans la conversion religieuse desquelles un role fondamental l'ont eu autre facteurs que les médias). Le sens précis de cette analyse n'est pas seulement au fond celui de questionner le discernement de la personne sociale face à la communication de masse, mais est aussi celui d'offrir une description d'un type de religiosité de l'”homo videns” (ce dernier, interet surtout des sociologues des religions lesquels n'ont pas encore abouti à des reponses édifiantes sur la religiosité des gens en general et des chrétiens en particulier, à l'epoque actuelle que nous avons bien voulu appeller „l'époque des médias”).
docType_s :
Conference papers
X° Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28 juin – 3 juillet 2003, Oct 2003


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000634
Contributor : Gheorghiu Elena I. <>
Submitted on : Friday, October 10, 2003 - 12:00:45 PM
Last modification on : Friday, October 10, 2003 - 12:00:45 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00000634, version 1

Collections

SHS

Citation

Elena I. Gheorghiu. La religiosité à l'époque des médias - le cas de jeunes chrétiens croyants de la Roumanie post-communiste –. X° Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28 juin – 3 juillet 2003, Oct 2003. <sic_00000634>

Export

Share