Les stratégies de droits dérivés: entre logiques publique et commerciale. Le cas des produits dérivés pour enfants et des programmes télévisés français

Myriam Bahuaud
Résumé : Depuis les années 1970-1980, les journalistes ont régulièrement relevé des phénomènes qu'ils ont qualifié parfois de Star Wars-mania, de Tortues Ninjas-mania, de Batman-mania, de Babaromania, d'Harry Pottermania ou parfois, d'opérations Pokémon ou Digimon. L'objet de cet article consiste à mener une réflexion, non pas sur un personnage précis , mais sur les produits dérivés et sur les stratégies dites de droits dérivés dont ils sont issus. Ces produits, souvent dérivés de personnages provenant de l'animation, de l'édition ou du cinéma, sont présents tout particulièrement au sein des industries culturelles. Notre recherche concerne les produits dérivés destinés aux enfants et utilisant les dessins animés diffusés à la télévision comme des vecteurs de promotion. L'analyse de ce processus nous a permis d'explorer l'univers de production des produits dérivés (principalement des jouets dérivés) et de mettre en évidence un phénomène de communication entre différentes industries culturelles (télévision, jouet et dessin animé) et institutions étatiques Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) et Centre National de la Cinématographie (CNC) structurées par des logiques différentes : technique, commerciale, publique, culturelle... . Un équilibre entre ces logiques, plus ou moins stable, plus ou moins fragile, s'instaure au sein de chaque organisation. Mais qu'en est-il lorsque ces organisations coopèrent ensemble dans une stratégie de droits dérivés ? Quel équilibre s'établit alors entre les logiques, notamment entre la logique publique et la logique commerciale ? Nous privilégierons, dans un premier temps, une lecture communicationnelle en nous appuyant sur les différents modèles élaborés sur l'organisation des médias et les logiques de flot et éditoriale mises en évidence par l'approche socio-économique des « industries culturelles ». Dans un second temps, nous présenterons différentes logiques en présence, publique et commerciale, éditoriale et de flot, et leur imbrication au sein des organisations rencontrées. Un équilibre incertain s'instaure au cas par cas, au sein des stratégies de droits dérivés ; stratégies dont la cible principale est l'enfant, qui est considéré par les industriels « licenciés » comme un enjeu économique.
docType_s :
Conference papers
X° Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28 juin – 3 juillet 2003, Sep 2003


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000612
Contributor : Myriam BAHUAUD <>
Submitted on : Monday, September 29, 2003 - 4:00:29 PM
Last modification on : Thursday, April 6, 2006 - 10:00:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00000612, version 1

Collections

SHS

Citation

Myriam Bahuaud. Les stratégies de droits dérivés: entre logiques publique et commerciale. Le cas des produits dérivés pour enfants et des programmes télévisés français. X° Colloque bilatéral franco-roumain, CIFSIC Université de Bucarest, 28 juin – 3 juillet 2003, Sep 2003. <sic_00000612>

Export

Share

Metrics

Consultation de
la notice

145

Téléchargement du document

18