version française rss feed
s'authentifier
Fiche détaillée  Récupérer au format
Scientometrics 47, 3 (2000)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
RTF
sic_00000410.rtf(2.2 MB)
PDF
sic_00000410.pdf(298.2 KB)
HTML
index.html(232.1 KB)
sic_00000410, version 1
Demand for scientific articles and citations
Jean-Michel Salaün, thierry lafouge, Chérifa Boukacem
(01/10/2000)

Les échanges entre chercheurs, la publication de revues scientifiques et la demande d'articles scientifiques suivent des cheminements qui se croisent, mais qui ne répondent pas toujours aux mêmes logiques. La demande d'articles aux fournisseurs de documents peut donner des éléments pour interpréter les mouvements en cours dans l'édition électronique L'observation de la demande d'articles faite à l'Institut de l'information scientifique et technique (l'Inist) montre que, en France, celle-ci concerne principalement trois catégories de clients : les entreprises d'abord, puis les bibliothèques universitaires et enfin les organismes publics de recherche. Elle se concentre sur un ensemble de disciplines (médecine-pharmacie-biologie-chimie). La distribution des articles y est strictement conforme aux lois de la bibliométrie. Par ailleurs, la comparaison des cinquante revues les plus demandées à l'Inist avec les cinquante revues les plus citées selon l'Institute for scientific information (Isi) (et vice-versa) fait ressortir une corrélation très forte. L'observation des titres absents de l'une ou l'autre liste montre que les revues de physique les plus citées ne sont pas nécessairement demandées au fournisseur et qu'inversement certaines revues très demandées ne sont pas vraiment très citées. Dès lors on peut faire l'hypothèse qu'un commerce des articles sous format électronique pourrait émerger rapidement dans les disciplines communes aux deux listes, mais seulement pour les titres de forte notoriété, tandis que, pour des raisons diverses, les autres disciplines verront une structuration différente de leur échanges électroniques de littérature scientifique. The patterns that appear in exchanges between researchers, scientific journal publications and the demand for scientific articles often intersect, but the logic behind each type of activity is not necessarily the same. Analyses of requests for scientific articles from document suppliers may help to interpret current developments in electronic publishing. This study of article requests to the Institut de l'information scientifique et technique (INIST) shows that, in France, document supply customers fall into three main categories : business, academic libraries and public research organisations, in descending order. Demand focuses mainly on medicine, pharmacology, biology and chemistry, and the distribution of articles is entirely in accordance with the laws of bibliometrics. A further comparative analysis shows a high reciprocal correlation (except in the physical sciences) between the 50 journals most frequently requested from INIST, and the 50 most frequently cited journals according to ISI (Institute for Scientific Information). The titles which did not appear in either one list or the other show that the most frequently cited physics journals are not necessarily requested from the document supplier, and that, conversely, some frequently requested journals are not often cited. It may therefore be assumed that a trade in electronic articles is likely to develop quite rapidly in disciplines which are common to both lists, although this would focus on reputed titles only, but that a different pattern of electronic document exchange would emerge for scientific literature in other disciplines.
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Bibliométrie, scientométrie

Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication/Communication et information scientifique
bibliométrie – article scientifique – revue – communication entre chercheurs
scientometric – scientific article – journal

tous les articles de la base du CCSd...