Vers des Systèmes de Découverte et de Filtrage d'Information Documentaire : Quelle Stratégie Faut-il Mettre en Place?

Abstract : Le problème de l'exploitation de grands gisements d'information, celle de bases de données du type "datawarehouse" dont la constitution se généralise, de catalogues informatisés (OPACs) de bibliothèques, de bases de données spécialisées, d'Internet (en particulier du Web) est l'impossibilité pour l'usager de visualiser l'ensemble des réponses que les systèmes de recherche mettent à leur disposition. Par exemple, de recentes études empiriques effectuées sur les www-Opacs ou sur les moteurs de recherche (par exemple Spink 1999, Ihadjadene1999) montrent que les requêtes des usagers sont pauvrement formulées (moins de deux termes et pas d'opérateurs booléens), ne visualisent pas plus de deux pages web. La richesse des réponses obtenue est ignorée. La tendance de l'informatique documentaire aujourd'hui est de répondre à ce problème en se centrant sur le rôle de l'usager pour filtrer, adapter, personnaliser sa recherche. Deux directions se font jour à ce sujet : soit l'on offre à l'usager un ensemble d'outils pour qu'il construise lui-même son parcours de recherche, soit on pré-calibre sa recherche en fonction d'une connaissance de l'usager obtenue directement à partir de questions qui lui sont posées (diffusion sélective d'information traditionnelle par l'intermédiaire de déclarations de profils, agents "push" sur Internet) ou indirectement par les essais et erreurs de son parcours (agents intelligents par exemple). Dans la première direction l'usager reste maître de sa recherche : l'ambition du système est de lui proposer des filtres afin qu'il puisse construire un parcours au fur et à mesure de l'évolution de son besoin d'information. Dans la seconde, il reçoit des réponses sans qu'il ait la maîtrise de l'évolutivité de son besoin d'information. Après un rappel des modèles de recherche d'information centrés sur l'usager, nous proposons de mettre en évidence les caractéristiques d'une approche basée sur la première approche (celle de l'usager actif) à partir de deux méthodes facilement adaptables au monde documentaire, l'une destinée aux fonds spécialisés, l'autre aux fonds encyclopédiques caractéristiques des catalogues de bibliothèques. La première repose sur l'exploitation de classifications statistiques (plus précisément d'une méthode d'analyse factorielle appliquée aux mots de textes courts, résumés ou articles de presse, afin de créer des regroupements thématiques de documents et de mots), l'autre sur celle de classifications encyclopédiques (Dewey) et listes d'autorité-matière utilisées comme moyens de filtrage des termes ou des notices bibliographiques. Dans l'un et l'autre cas, on montre comment un système documentaire peut guider un usager, tantôt expert, tantôt "grand-public", dans la découverte des réponses, sans se contenter d'afficher des listes de référence, fussent-elles classées par ordre de pertinence.
docType_s :
Conference papers
ACSI 2000: "LES DIMENSIONS D'UNE SCIENCE DE L'INFORMATION GLOBALE", Jun 2000, Association canadienne des sciences de l'information


http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000129
Contributor : Ihadjadene Madjid <>
Submitted on : Friday, September 13, 2002 - 12:00:17 PM
Last modification on : Friday, September 13, 2002 - 12:00:17 PM

Identifiers

  • HAL Id : sic_00000129, version 1

Collections

SHS

Citation

Laurence Favier, Madjid Ihadjadene. Vers des Systèmes de Découverte et de Filtrage d'Information Documentaire : Quelle Stratégie Faut-il Mettre en Place?. ACSI 2000: "LES DIMENSIONS D'UNE SCIENCE DE L'INFORMATION GLOBALE", Jun 2000, Association canadienne des sciences de l'information. <sic_00000129>

Export

Share