20 articles  [english version]
Colloque ERTE
Site de l'ERTé - Site du blog du colloque Accueil @SIC


Les 16, 17 et 18 octobre 2008 s'est tenu à l'Université Lille 3 le colloque international « L'Education à la culture informationnelle », organisé par l'ERTé (Equipe de Recherche en Technologie éducative) « Culture informationnelle et curriculum documentaire ». Ce colloque, qui a reçu le soutien de l'UNESCO, mobilisé plusieurs chercheurs et intervenants étrangers et regroupé près de 150 personnes, peut être considéré comme le premier colloque scientifique d'envergure, qui se soit tenu en France sur cette thématique.

Se déroulant sur plusieurs jours et regroupant différents formats de communications (conférences, ateliers, tables rondes), le colloque a donné lieu à une production riche et diversifiée de textes et de communications, pour lesquels le comité d'organisation a décidé une politique éditoriale en trois volets.

Tout d'abord, la mise en ligne, sur une plate-forme d'archive ouverte, des communications des ateliers, avec l'accord des intervenants : ces textes, qui correspondent assez fidèlement aux communications orales des ateliers, sont désormais disponibles sur ArchiveSic (et donc sur HAL), à la fois individuellement et en tant que « collection ». Cette possibilité, offerte par les responsables d'ArchiveSic et de HAL (que nous tenons à remercier ici), d'estampiller par un « tampon » un certain nombre de textes appartenant à un même ensemble (colloque, revue, etc.), permet ainsi d'accéder, en un seul endroit, à la quasi-totalité des actes du colloque, regroupés dans la collection « Colloque ERTé- Education à la culture informationnelle ». L'ERTé s'inscrit ainsi, à sa manière, dans le mouvement général en faveur du libre accès à l'information scientifique, permettant d'accéder rapidement, librement et gratuitement, aux productions du travail des chercheurs.

Par ailleurs, un certain nombre d'autres documents du colloque sont également en ligne sur d’autres sites : sur le blog du colloque, sont accessibles les textes d'introduction des ateliers, rédigés par les membres de l'ERTé, ou certains textes des tables rondes et des conférences, ainsi que certains supports Ppt des interventions ; sur le site de l'ERTé, seront également accessibles les vidéos des conférences et séances plénières du colloque.

Enfin, si les archives ouvertes reposent sur le principe de la libre auto-publication par les chercheurs et si cette mise en ligne collective vise un objectif de libre accès, le comité d'organisation du colloque a jugé néanmoins indispensable d'aller plus loin dans la valorisation éditoriale du colloque et a décidé l'édition d'un ouvrage. Cet ouvrage sera publié aux Presses de l'ENSSIB, inaugurant la série « Culture informationnelle » de la nouvelle collection « Papiers », et ne sera pas la simple reproduction, à l’identique, de toutes les communications et des actes du colloque. Il fera l'objet d'un véritable travail éditorial de la part du Comité d'organisation du colloque : sélection d'un certain nombre de communications, ré-écriture ou approfondissement de certains textes, textes d'introduction des différentes thématiques, des conférences et des tables rondes, et surtout, ré-organisation thématique de l'ensemble des textes selon un ordre différent de celui du colloque. La parution de l'ouvrage est prévue pour juin 2009.

Ainsi ce dispositif éditorial à trois niveaux devrait permettre à la fois, de rendre rapidement accessibles et visibles les communications des ateliers, référencées sur les plates-formes d'archives ouvertes, de retrouver sur les deux sites de l'ERTé les différents textes de l'équipe ainsi que les traces vivantes du déroulement du colloque lui-même et, enfin, d’approfondir et de prolonger les problématiques abordées à Lille par l'édition d'un ouvrage.

Nous signalons enfin que toutes les informations concernant le colloque (appel à communication, programme, comité scientifique, etc.) sont toujours accessibles sur le blog créé pour cet événement.

Le Comité éditorial du Colloque de l'ERTé.




Extraits de l'appel à communications


Aujourd'hui, la « capacité à maîtriser l'information » est devenue une préoccupation éducative à l'échelle internationale, reconnue par des instances telles que l'UNESCO. Avec le développement des technologies de l'information et la montée d'une économie en réseaux numériques, l'intérêt s'est porté surtout sur la nécessaire connaissance des outils informatiques et des nouveaux moyens de communication. La compétence informationnelle devient ainsi un enjeu social, économique et culturel. Cependant l'explosion des ressources informationnelles, la diversification de leurs supports et vecteurs de communication, la diversité et la fiabilité des contenus proposés, renforcent aussi la nécessité de former les individus dès l'école à utiliser de manière efficiente, raisonnée et critique ces ressources pour construire leur savoir et exercer leur jugement critique à travers leurs activités scolaires et leurs pratiques sociales. L'effort pour penser une Education à l'information de la maternelle à l'université inscrite dans les cursus de l'institution éducative en devient d'autant plus urgent et peut contribuer à répondre aux nouveaux défis posés par la société dite « de l'information ».

Différents axes du colloque

Axe 1 : Enjeux institutionnels, politiques et éducatifs associés à la culture informationnelle et comparaisons internationales.

- Dans quelle évolution et quel contexte nationaux ou régionaux se situe le développement d'une éducation à la culture informationnelle? Le concept de culture informationnelle y est il partout défini de la même façon ?
- L'éducation à l'information, son objet, ses finalités, ses modalités didactiques et pédagogiques sont-ils spécifiques, différents ou comparables selon les systèmes éducatifs ?
- L'étude de disciplines scolaires récentes ou l'analyse du développement des « éducations à » peuvent ils aider à comprendre le mouvement de didactisation, voire de « disciplinarisation » de l'éducation à l'information ?
- Comment positionner les finalités et objectifs d'une éducation à la culture informationnelle face à d'autres contenus d'apprentissage liés notamment au domaine des TIC ou de l'éducation aux médias : spécificité, complémentarité, rivalité, interaction, articulation ?
- Y a-t-il ou non nécessité, possibilité, d'inscrire ces contenus d'enseignement dans une logique disciplinaire ou exigent ils la construction d'une une configuration nouvelle originale ?

Axe 2 : Pratiques sociales / pratiques scolaires : usages, représentations, et contextes sociaux de l'information - documentation.

- Quelles sont les pratiques informationnelles « informelles » des élèves, des familles, des étudiants, des enseignants, des professeurs documentalistes, etc. ? Comment observer et caractériser ces pratiques ? Quels sont les discours associés aux pratiques et usages sociaux de l'information ? Quelles sont les formes de créativité ou d'adaptation, individuelle ou collective, développées dans des contextes scolaires ou extrascolaires ?
- Y a-t-il une spécificité culturelle et/ou disciplinaire des représentations liées aux pratiques ordinaires de l'information-documentation ?
- De quelle(s)vision(s) de l'objet/technologie/activité/support info-documentaire ces représentations sont-elles porteuses ?
- Quelles sont les représentations sociales liées aux pratiques info-documentaires ? Sont-elles stables ? Comment évoluent-elles ?
- Quelle est la nature des liens entre les savoirs et pratiques info-documentaires du quotidien et les enseignements à l'école et à l'université ?
- Comment l'étude des pratiques et des représentations des enseignants de différentes disciplines peut-elle aider à situer les savoirs documentaires « cachés » que l'élève ou l'étudiant est censé intérioriser ? S'agit-il de ressources cognitives ou d'obstacles à l'appropriation des enseignements formels ?

Axe 3 : Formats de connaissances proposés aux apprenants et disciplines scientifiques.

- Quelles stratégies formelles ou informelles d'appropriation des savoirs documentaires les apprenants mettent-ils en oeuvre dans des situations scolaires ou sociales ordinaires?
- En quoi l'offre disponible sur le marché de biens et de services informationnels dessine-t-elle des modalités d'organisation des connaissances et induit-elle des types de compétences et des formats de connaissances généralisables? Quels sont les savoirs d'autorité et les savoirs de référence attendus et visés par l'école et les structures productrices de contenu?
- Enfin, pourquoi certaines compétences et connaissances sont-elles considérées comme spontanément acquises, comme « allant de soi » dans le contexte de l'école ?

Axe 4 : Didactique de l'éducation à/par l'information.

- Comment articuler la constitution d'un corpus didactique de l'information et la réflexion sur la culture informationnelle ? Comment caractériser les relations entre didactique et culture de l'information ?
- Quels processus didactiques mettre en oeuvre pour construire un corpus de savoirs scolaires de l'information-documentation ?
- Quelles articulations établir entre la transposition didactique des savoirs, i.e. la transformation des « savoirs savants », des pratiques sociales et professionnelles de référence en « savoirs scolaires » à enseigner et la didactisation de ces derniers, i.e. leur mise en jeu dans les situations d'apprentissage ?
- Quels contenus info-documentaires doivent être développés ? À quel champ de référence se rattachent-ils ? Comment ces contenus sont-ils déclinés (sélection, mise en scène, progression..) par les professeurs documentalistes et les autres enseignants ? Quels rapports entre les savoirs info-documentaires et les autres savoirs disciplinaires ?
- Quelles sont les zones de convergence permettant d'envisager un « tuilage conceptuel » entre les disciplines d'enseignement ? Quelles sont les difficultés identifiées dans la transmission des disciplines et dans la culture de l'information qui peuvent susciter une réflexion épistémologique commune ? Quels sont les contextes d'enseignement à envisager (module d'enseignement, nouveaux dispositifs, projets personnels des élèves, système de portfolio, etc.) ?
- Une didactique de l'information est-elle possible dans l'enseignement supérieur ? À quelles conditions ?

Site de l'ERTé - Site du blog du colloque